Thomas Cook a 175 ans

Thomas Cook a 175 ans

Thomas Cook fête ces 175 ans aujourd’hui

La société Thomas Cook a démarré en 1841 lorsque son fondateur organisa pour 500 passagers un voyage très réussi de 35 kilomètres en train, de Leicester à Loughborough, en vue d’assister à un meeting de la Ligue de tempérance, au prix d’un shilling par personne. Désireux d’autonomiser les gens par le voyage, Cook commença à organiser des voyages entre Leicester, Nottingham, Derby et Birmingham, ce qui permit à des milliers de personnes de découvrir le voyage en train pour la première fois. Les fondements de son entreprise étaient plantés.

Thomas Cook a 175 ans

Thomas Cook, une des plus grandes agences de voyage de loisirs au monde, fête son 175e anniversaire le 5 juillet 2016. Pionnière des voyages accompagnés et vacances à forfait, Thomas Cook est devenue une société internationale présente sur 15 marchés, servant plus de 20 millions de clients et occupant quelque 22 000 personnes chaque année.

Les premières années

La société Thomas Cook a démarré en 1841 lorsque son fondateur organisa pour 500 passagers un voyage très réussi de 35 kilomètres en train, de Leicester à Loughborough, en vue d’assister à un meeting de la Ligue de tempérance, au prix d’un shilling par personne. Désireux d’autonomiser les gens par le voyage, Cook commença à organiser des voyages entre Leicester, Nottingham, Derby et Birmingham, ce qui permit à des milliers de personnes de découvrir le voyage en train pour la première fois. Les fondements de son entreprise étaient plantés.

Quatre ans plus tard, Thomas Cook avait développé sa vision philanthropique en une entreprise commerciale dont le premier projet fut une ambitieuse excursion vers la cité maritime de Liverpool. Les billets coûtaient seulement 10 shillings pour les passagers de deuxième classe, et 15 shillings pour ceux de la première classe. En outre, pour ce voyage fut créé le tout premier guide de destination : le précurseur de la brochure de vacances d’aujourd’hui.

Répondant à la demande d’exploration, Cook étendit son offre pour inclure Londres, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande, avant de s’embarquer dans un tout premier tour sur le continent du nord de l’Europe. Ce tour comprenait Anvers, Bruxelles, Cologne, Francfort, Heidelberg, Strasbourg et Paris.

Expansion

Plaçant la Suisse et les Alpes sur la carte comme destination de vacances d’été en juin 1863, Cook suscita une grande soif d’aventure. Dès la fin de la saison, il avait emmené près de 2 000 personnes à Paris, dont 500 poursuivirent leur voyage sur le continent. En partenariat avec les sociétés de chemin de fer de Paris, Lyon et de la Méditerranée, Cook commença à vendre des billets entre Paris et les Alpes. Ceux-ci eurent tellement de succès qu’il étendit immédiatement son offre à l’Italie.

La demande croissante des clients pour un service plus complet donna naissance à une véritable agence de voyage avec l’ouverture du premier magasin Thomas Cook à Fleet Street, à Londres en avril 1865.

Au cours des 14 années qui suivirent, Thomas Cook travailla en partenariat avec son fils John Mason Cook en vue d’améliorer l’expérience client. Cook lança ses notes circulaires, précurseur des chèques de voyage, ainsi qu’un système de coupons d’hôtel garantissant les chambres à prix fixe. Il fut également le premier à organiser des voyages en Égypte et en Palestine et publia la première édition du guide des horaires de train sur le continent et du touriste : le Cook’s Continental Time Tables & Tourist’s Handbook.

Premier opérateur à organiser des voyages au long cours, Cook lança son premier tour du monde en 1872-1873. Ce tour emmenait les voyageurs en Amérique du Nord, au Japon, en Chine, à Singapour, en Inde, en Égypte, en Turquie, en Grèce, en Italie et en France, soit plus de 46 670 kilomètres en 222 jours : ce fut probablement le point culminant de sa carrière.

Passation de pouvoirs

Doté d’un excellent sens des affaires, John Mason Cook prit la direction de la société en 1879 et définit d’emblée des objectifs clairs pour assurer l’avenir de la société. Poussé par son ambition d’expansion internationale, il conclut de nouveaux partenariats, notamment pour les Jeux Olympiques d’Athènes. Lorsqu’il construisit une flotte de luxueux bateaux à vapeur pour ses croisières sur le Nil, le fleuve fut baptisé le « canal de Cook ».

Ayant bien compris l’importance des communications internes, John Mason Cook porta son attention sur l’amélioration des relations avec les agences étrangères. Cela lui permit d’identifier les domaines à améliorer et à prendre en compte les réactions et commentaires des clients.

Après la mort de John Mason Cook en 1899, la société fut reprise par ses trois fils, Frank Henry, Ernest Edward et Thomas Albert. Leur marché cible était clair. Ils avaient commencé à viser l’élite des voyageurs. Cela impliquait l’introduction des vacances de sports d’hiver, des voyages organisés en véhicules à moteur et le transport commercial aérien, ainsi que le tout premier voyage organisé en Afrique, du Caire au Cap, pour répondre à la demande de leur base de clientèle existante.

En 1928, Frank et Ernest vendirent la société aux opérateurs de wagons-lits les plus luxueux d’Europe : La Compagnie Internationale des Wagons-Lits et des Grands Express Européens. Cependant, la société revint sous direction anglaise au milieu des années 40 et bénéficia d’un boom dans l’après-guerre.

Dès 1965, les bénéfices de Thomas Cook avaient dépassé le million de livres sterling pour la première fois, et l’Espagne avait accueilli pour la première fois plus d’un million de visiteurs britanniques : cette destination est depuis lors le best-seller de Cook.

Dans les années 1970, Thomas Cook fut privatisée et rachetée par un consortium composé de Midland Bank, Trust House Forte et the Automobile Association ; elle survécut à une sévère récession, lança sa Money Back Guarantee (garantie de remboursement) et déménagea à Peterborough. Avec sa fameuse devise « Don’t Just Book It, Thomas Cook It ! » lancée en 1984, le tour opérateur était devenu une marque connue de tous.

Les dernières années

Après une décennie d’acquisitions comprenant notamment Sunworld et Time Off, Thomas Cook lança en 1997 son agence en ligne, donnant ainsi à ses clients un accès facile à leurs vacances dans le monde entier. Six ans plus tard, Thomas Cook lançait son propre service aérien, avec des vols depuis 7 aéroports britanniques vers plus de 60 destinations et offrant aux clients une formule complète, de l’aéroport à l’hôtel.

Aujourd’hui, Thomas Cook Airlines, qui comprend Condor, Thomas Cook Airlines Scandinavia, Thomas Cook Airlines UK et Thomas Cook Airlines Belgium, affiche fièrement une flotte de 92 avions qui dessert environ 100 destinations, y compris de nouvelles routes en 2016 vers Boston, Providence, Halifax, Los Angeles et la Croatie.

Le rachat de la société par l’agence de voyage allemande Condor and Neckermann en 2001 avait assuré son avenir. Suite à sa fusion avec deux sociétés, My Travel Group plc. en 2007 et The Co-operative Travel Group en 2011, Thomas Cook créa la plus grande chaîne d’agences de voyage au Royaume-Uni avec plus de 1200 agences dans le pays.

Outre l’établissement de relations externes avec des partenaires hôteliers internationaux, Thomas Cook acquit deux marques, Sunwing et Sunprime, en 2007 et lança plus récemment trois marques d’hôtellerie propres : SENTIDO, SunConnect et Smartline. Les hôtels visent la clientèle familiale, les voyageurs multigénérationnels, les voyageurs en solo et les couples. Avec le lancement de Casa Cook Rhodes cette année, le groupe élargit encore son portefeuille d’hôtels en marque propre, portant le nombre de biens en marque propre à environ 200.

Depuis la vision initiale qui était d’autonomiser les gens par le voyage, Thomas Cook est devenue l’une des plus grandes agences de voyage de loisirs au monde, innovant constamment pour offrir à ses clients le voyage et la découverte du monde. Pionnier de son époque, Thomas Cook a ouvert la voie à une réussite exemplaire de plusieurs milliards de livres sterling.

A propos de Thomas Cook

Thomas Cook célébrait ses 175 ans en 2016 et est devenu l’un des principaux tour-opérateurs de Belgique. Thomas Cook offre diverses formules de vacances, allant des voyages tout compris aux last minutes : vacances en avion, vacances en voiture, vacances de sport d’hiver, citytrips, croisières, voyages autour du monde… Plus de 22 000 collaborateurs travaillent aux quatre coins du monde afin d’offrir des vacances inoubliables et sans souci aux voyageurs. Thomas Cook et Neckermann font partie de Thomas Cook, l’un des plus grands groupes d’organisation de voyages au monde.